DIEP en secteur libéral : et pourquoi pas ?

0

Chaque année en France plus de 20 000 femmes subissent une mastectomie pour un cancer du sein [1]. Environ une moitié d’entre elles effectuera une reconstruction du sein [2]. Parmi ces patientes qui auront à opter pour l’une des nombreuses techniques de reconstruction du sein existantes à l’heure actuelle, environ les deux tiers s’orienteront vers le secteur privé, et seulement un tiers d’entre elles réalisera leur reconstruction à l’hôpital public [2].Pourtant, malgré la prédominance du secteur privé dans la reconstruction mammaire, on estime que moins de 5 % des reconstructions mammaires microchirurgicales sont effectuées dans ce secteur, ces méthodes restant encore très fortement l’apanage des hôpitaux universitaires, malheureusement souvent débordés par la demande et proposant parfois des délais assez longs, pouvant dépasser les 9 à 12 mois.Nous relatons notre expérience personnelle de démarrage d’une activité de reconstruction mammaire mi[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos des auteurs

Clinique Blomet, PARIS.

Clinique Blomet, PARIS.

Laisser un commentaire