Revues générales
0

La greffe capillaire connaît un essor spectaculaire et devient attractive pour de nombreux praticiens. Nous avons souhaité partager notre expérience de début d’activité et donner quelques conseils aux confrères débutants sous forme de 10 étapes. L’objectif est de fournir une sorte de check-list de démarrage afin de pouvoir débuter l’activité sereinement, dans des conditions de sécurité optimales. Les 10 étapes sont résumées ainsi :
connaître les bases, faire une étude de marché, choisir et équiper un local, acheter le matériel, gérer la logistique, sélectionner le premier patient, entraînement courbe d’apprentissage, faire connaître l’activité, évoluer vers un centre de traitement de la calvitie, astuces.

Revues générales
0

Encore peu utilisées en France, les matrices dermiques acellulaires ont révolutionné les pratiques en reconstruction mammaire immédiate par prothèse. Elles permettent de placer en un temps l’implant définitif de taille idéale tout en améliorant les résultats esthétiques. Dans cet article, nous présentons les avantages de l’utilisation de matrices dermiques acellulaires en reconstruction prothétique, nous décrivons la technique chirurgicale et discutons du risque de complications liées à ces matrices.

Revues générales
0

La demande de patients pour un lifting plus léger que le traditionnel lifting cervico-facial avec décollement étendu ne cesse de croître ; certains d’entre eux ont déjà subi un grand lifting cervico-facial biplan qui les a marqué ; ils redoutent des suites importantes qui les rendraient inaptes au travail pendant trop longtemps et qui auraient des conséquences locales, psychologiques, physiques et comportementales délétères.
La possibilité technique d’effectuer un microlift avec un dessin de l’excision cutanée préétablie, associé à un soulèvement monobloc des téguments et du SMAS, permet d’effectuer un lifting avec un décollement limité sous le SMAS distal, tout en préservant la majorité des ligaments suspenseurs de la face. L’idée que ces ligaments sont aussi distendus par le vieillissement, et que l’on peut les retendre sans les sectionner pour obtenir une couverture homogène au niveau du visage, méritait d’être explorée : un tel lifting obtiendrait une retension cervico-faciale monobloc sans dysharmonie, ni altération des traits caractéristiques du visage.
Le microlift peut devenir une nouvelle arme chirurgicale pour contrebalancer la tendance aux fils tenseurs en médecine esthétique.

Revues générales
0

Un constat s’impose : le budget alloué par les tutelles pour l’exercice médical est à la baisse. L’optimisation de la cotation devient vitale pour le praticien, l’établissement et le patient. Ces optimisations sont applicables aux secteurs 1 et 2 ainsi qu’aux établissements publics et privés. L’optimisation passe aussi par la compréhension des méandres de la protection sociale française car certains droits supposés ne sont pas absolus et soumis à conditions que chaque praticien se doit de connaître afin de résister aux demandes parfois abusives.

Congrès
0

Le 30e congrès national de la Société Française des Chirurgiens Esthétiques Plasticiens (SOFCEP) a eu lieu à Marseille en juin 2017, au Palais du Pharo, sous la présidence du Dr Richard Abs. Le programme, sous forme de tables rondes, a privilégié l’interactivité et intéressé aussi bien les jeunes confrères que les plus aguerris.
La 1re journée a été placée sous l’égide de l’ISAPS (International Society of Aesthetic Plastic Surgery), et a été divisée par thèmes, en plusieurs sessions. Nous vous proposons un bilan de ce cette journée à partir de courts résumés des différentes présentations.

Revues générales
0

Le nouveau dispositif médical mini-invasif des laboratoires Merz, le Cellfina, une technique de subcision par stabilisation des tissus, permet d’éliminer durablement les capitons en une seule séance en ciblant les ponts fibreux pathologiques de manière sûre et reproductible.
Lors d’un épaississement de la couche graisseuse superficielle de l’hypoderme et du raccourcissement des ponts fibrineux, apparaissent les capitons. Agréé par la FDA en 2013, Cellfina détient le marquage CE depuis 2016 pour le traitement des capitons des fesses et des cuisses. Il permet de cibler les septa pathologiques et de les sectionner un à un pour libérer à une profondeur contrôlée, de façon précise et reproductible, les bandes fibreuses épaissies et raccourcies.
Une seule séance est nécessaire, la technique est simple, peu invasive et sécuritaire, et son efficacité est durable (recul de 3 ans).

Revues générales
0

La loge prothétique rétropectorale est actuellement la technique de référence en reconstruction mammaire prothétique et elle a supplanté la loge prothétique prépectorale qui était utilisée aux débuts de la reconstruction mammaire. Cependant, la morbidité liée à la désinsertion et au décollement du muscle grand pectoral, et l’évolution des techniques et des matériaux utilisés en reconstruction mammaire ont poussé certaines équipes à réévaluer les bénéfices de la reconstruction prothétique prépectorale.

Revues générales
1

La lipoaspiration des stéatoméries en excès est devenue une pratique courante en chirurgie esthétique. Elle permet un remodelage de la silhouette en fonction du souhait de la patiente. Néanmoins, une lipoaspiration trop marquée peut être source de séquelles à type de défauts localisés inesthétiques préjudiciables pour la patiente. Aussi, dans ce type de séquelles, des techniques chirurgicales peuvent améliorer le résultat de façon efficace et naturelle.
Le but de cet article est de présenter notre technique de lipofilling fessier esthétique afin de corriger une séquelle de lipoaspiration excessive réalisée par un autre chirurgien. Le lipofilling fessier esthétique a permis, dans ce cas, d’améliorer le résultat et de satisfaire la patiente malgré la difficulté initiale du cas.

Revues générales
0

Le lambeau libre de DIEP constitue une technique de choix en reconstruction du sein. Dans la littérature, le taux d’échec est compris entre 0 et 2,5 %. Malgré une information délivrée sur le risque de cet échec et les procédures alternatives, les patientes qui ont subi un échec de reconstruction du sein par DIEP, hésitent parfois à recourir à une procédure de rattrapage et n’ont, finalement, jamais de reconstruction du sein. Nous avons étudié les dossiers d’une série de 15 patientes ayant eu un échec de DIEP et qui ont bénéficié ou non d’une reconstruction de rattrapage par lambeau pédiculé de Latissimus dorsi, par prothèse ou par un nouveau lambeau libre. Parmi les patientes qui n’ont pas bénéficié de cette procédure pendant leur première hospitalisation, il y en avait moins qui ont pu bénéficier d’une reconstruction du sein menée à terme.
Nous pensons que les patientes qui ne bénéficient pas d’une solution de rattrapage, lors de leur hospitalisation, voire immédiatement, en cas d’échec, risquent plus souvent de ne jamais se faire reconstruire le sein.

1 2 3 29