Implants glutéaux

0

Le corps n’est pas un produit de la nature, mais de la culture

Les fesses demeurent l’une des régions les plus érotiques du corps. Les habits longs qui couvrent les jambes sont souvent coupés de manière à dévoiler les contours du derrière et épousent clairement les mouvements. Les vêtements courts, comme la minijupe des années 60, soulignent directement les fesses, et les pantalons serrés, s’ils cachent la peau, ne laissent aucun doute sur la forme précise des deux hémisphères. Au début des années 80, la mode était aux jeans très travaillés, moulants et conçus pour être un parfait fourreau pour les fesses ; la femme émancipée pouvait ainsi exhiber fièrement cette partie de son anatomie. Cette mode s’est radicalisée aujourd’hui, la taille des pantalons devenant si basse que la fente des fesses est exposée. Une nouvelle phase de mise en valeur du postérieur est lancée, qualifiant la tendance “haute couture” ou encore le “décolleté du derrière”.

Malgré certains détracteurs, les fesses allaient profiter d’une période de louanges érotiques au lieu des moqueries habituelles et, à la fin des années 90, de plus en plus de jeunes personnes prêtaient attention à cette partie de l’anatomie. Les fesses se présentaient comme de “nouveaux seins”.

Anatomie

La région de la fesse est influencée par les quatre composants anatomiques :

– le cadre osseux comprend le sacrum, le coccyx et les deux os iliaques ;

– le muscle grand fessier : le développement musculaire par une activité sportive soutenue peut être camouflé par une antéversion du bassin ;

– la topographie adipeuse autour de la fesse est plus importante chez la femme que chez l’homme (morphologie gynoïde ou androïde), chez l’enfant que chez l’adulte, et définira l’ethnomorphologie. Sa fonte déterminera le vieillissement de la fesse ;

– enfin, la qualité de la peau ou son relâchement (ptôse fessière), peuvent orienter vers un lifting fessier.

Matériels[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Président 2017 de la SOFCEP, Chirurgien plasticien, MARSEILLE.

Laisser un commentaire