L’identité au scalpel – La chirurgie esthétique et l’individu moderne

0

Où commence la chirurgie esthétique et jusqu’où ira-t-elle ? En quoi nous importe-t-elle et que nous fait-elle, que nous voulions en bénéficier ou pas ? Que nous dit-elle de la société dans laquelle nous vivons ? De quelles normes est-elle l’expression ? D’un désir immémorial de beauté ? Pas si sûr. C’est en adoptant une approche à la fois historique, juridique, sociologique, psychologique et anthropologique – en envisageant autrement dit la chirurgie esthétique comme un fait de culture – que les enjeux de cette pratique en pleine effervescence apparaîtront dans leur véritable dimension. Quelques remarques pourront nous en convaincre.La chirurgie esthétique, quelles frontières ?Ce n’est un secret pour personne : la chirurgie ne se laisse pas aisément définir. Hormis les critères de solidarité collective et de prise en charge des interventions par la Sécurité sociale, il n’est pas simple, pour le profane, de s’y retrouver. On a écr[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Laisser un commentaire