La thoracoplastie latérale comme alternative au bodylift supérieur pour le traitement de l’excès cutané dorsal après amaigrissement massif

0

L’essor de la chirurgie bariatrique ces dernières années a créé une nouvelle patientèle, pour le chirurgien plasticien, qui consulte suite à un amaigrissement massif avec des séquelles cutanées majeures. La chirurgie bariplastique est née de ce besoin de trouver toujours de nouvelles techniques pour éliminer ces excès de peau qui peuvent parfois poser un important challenge technique chez ces patients, dont la peau distendue et vergeturée est peu compliante à la remise en tension.

Les bourrelets dorsaux souvent multiples et volumineux représentent une vraie gêne pour le patient, tant sur le plan fonctionnel que cosmétique. Ces excès de peau souvent orientés de manière transversale, à cheval sur les régions dorsale et thoracique latérale, sont parmi les plus difficiles à traiter de façon satisfaisante avec une rançon cicatricielle acceptable. Si l’approche classique “horizontale” du bodylift supérieur pouvait apparaître comme une solution satisfaisante chez certains patients, nous lui préférons désormais dans la grande majorité des cas l’approche “verticale” que représente la thoracoplastie latérale.

Morphologie de la région dorsale après amaigrissement massif

L’amaigrissement de la région dorsale entraîne généralement l’apparition de bourrelets uniques ou multiples dûs aux différentes zones d’adhérence présentes. Cela varie grandement d’un patient à l’autre : si chez certains l’excès est principalement situé dans la région axillaire, chez d’autres on retrouve des bourrelet multiples[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Service de Chirurgie reconstructrice et plastique, Hôpital Saint-Joseph, PARIS.

Laisser un commentaire