Auteur Baran R.

Divers
0

Le maquillage de l’ongle s’adresse à des substances qui durcissent après évaporation des solvants ou après polymérisation. Les réactions pathologiques aux cosmétiques se rencontrent souvent à distance avec les vernis et, plus communément, localement, avec les substances polymérisantes. La manucurie excessive à l’aide d’instruments métalliques ou de bâtonnets est responsable de complications traumatiques et infectieuses.