Fiche technique

Fiche technique
0

En dehors des indications classiques en médecine esthétique, la toxine botulique est aujourd’hui utilisée de façon courante pour le traitement de l’hyperhydrose axillaire.
L’hyperhydrose axillaire est, dans la grande majorité des cas, idiopathique, souvent accompagnée d’une anxiété importante ayant tendance à majorer sa symptomatologie. Elle concernerait 2,8 % de la population [1].