Auteur Bonmarchand A.

Main
0

Les échecs de revascularisation sont une complication précoce des réimplantations digitales. Ces échecs surviennent dans 6 à 25 % des cas, majoritairement dans les 72 premières heures. La principale cause retrouvée est la thrombose artérielle ou veineuse. De nombreux protocoles de thromboprophylaxie existent, sans supériorité de l’un par rapport aux autres. A ce jour, il n’existe aucune recommandation des sociétés savantes. L’objectif de cet article est d’effectuer une revue des causes des échecs de revascularisation, et des mesures adjuvantes pré-, per- et postopératoires.