Lymphome anaplasique à grandes cellules associé aux implants mammaires (suite)

0

La revue de presse précédente (Réalités en Chirurgie Plastique n° 30, mars 2019), dédiée au lymphome anaplasique à grandes cellules associé aux implants mammaires (LAGC-AIM), a été publiée quasi concomittament à la décision de l’agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) du 18 avril 2019.Cette décision a surpris les chirurgiens plasticiens français, et cela pour plusieurs raisons :elle a surpassé les recommandations des sociétés savantes françaises (SOFCPRE, SOFCEP) et du comité scientifique spécialisé temporaire (CSST) mis en place par l’ANSM elle-même qui avaient recommandé une utilisation motivée des autres macrotextures (Biocell® surreprésenté exclu) et des implants recouverts de polyuréthane. L’ANSM a retiré du marché tous les implants macrotexturés ainsi que les implants recouverts de polyuréthane et n’autorise désormais que les implants lisses ou microtexturés ;elle a induit beaucoup d’angoisse chez les patientes [...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Président 2017 de la SOFCEP, Chirurgien plasticien, MARSEILLE.

Laisser un commentaire