Lymphome anaplasique à grandes cellules associé aux implants mammaires

0

Le lymphome anaplasique à grandes cellules associé aux implants mammaires (LAGC-AIM) est un lymphome non hodgkinien, une forme à cellules T, kinase négative et CD30 positive. Il est observé en France depuis janvier 2011.Il s’agit d’une pathologie exceptionnelle dont la physiopathologie est encore méconnue :est-elle liée à la présence d’une texture mécaniquement irritante à la manière d’un “gant de crin” ou d’une bactérie plus ou moins quiescente ?s’agit-il d’une situation plus complexe concernant plusieurs types de textures : lisse, pics et vallées, pores ouverts ou cavités ouvertes ?est-ce la résultante des produits de dégradation des spicules d’élastomère de silicone ou d’une prédisposition génétique ?ou un ensemble de facteurs divers ?En France, les autorités de tutelle ont demandé aux sociétés savantes d’élaborer des recommandations face à cette nouvelle entité pathologique. Leurs recommandations ont été de “ne [...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos des auteurs

Président 2017 de la SOFCEP, Chirurgien plasticien, MARSEILLE.

Chirurgien-plasticien, NICE.

Laisser un commentaire