Prise en charge esthétique de la périorbite inférieure : du cerne à la mid-face

0

La prise en charge de la région périorbitaire en général et des cernes en particulier est devenue en quelques années un motif de consultation classique et fréquent en médecine esthétique. Si l’arsenal thérapeutique est étendu, il dépend bien évidement du type de cerne à corriger. On peut distinguer 4 types de cernes : le cerne coloré, le cerne creux, le cerne plein et le cerne mixte.
Certains facteurs sont considérés comme déclenchant ou aggravant les cernes, c’est le cas :
– du tabac ;
– de l’alcool ;
– de l’exposition solaire ;
– de certains aliments ;
– de certaines pathologies cutanées comme l’eczéma, les dermatites atopiques, la rosacée, les allergies… ;
– de certaines pathologies de surcharge : l’hémochromatose, le xanthogranulome (fig. 1).

Prise en charge des cernes

L’arsenal thérapeutique est large et s’étend du peeling réalisé au cabinet à la chirurgie. On peut ainsi établir une liste non exhaustive des différents traitements reconnus comme potentiellement efficaces dans la prise en charge du cerne :
– peeling chimique ou mécanique par laser ;
– injections d’acide hyaluronique ;
– injections d’acide succinique ;
– injections d’acide tranexamique ;
– injections de graisse autologue (lipo­structure, lipofilling) ;
– injections de PRP (plasma riche en plaquettes) ;
– chirurgie (blépharoplastie inférieure, lifting malaire).

Traitement médical de la périorbite inférieure

L’objectif est de refouler le muscle orbiculaire vers les tissus cutanés sus-jacents. Ce traitement doit être exclusivement[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Oculoplastic-Clinic, Bordeaux.