Angiographie au vert d’indocyanine : résultats préliminaires de la surveillance des lambeaux en microchirurgie

0

Les lambeaux pédiculés et les lambeaux libres sont utilisés pour la reconstruction des pertes de substance de la tête et du cou, des membres, des mains, du thorax et de l’abdomen. La reconstruction par lambeau libre présente un risque plus important d’échec que les autres types de reconstruction.

Généralement, l’échec est dû à un défaut vasculaire entraînant une hypoperfusion sanguine dans le lambeau. La détection clinique des complications vasculaires, basée sur des critères subjectifs, reste la référence. La surveillance clinique peut être améliorée par de nombreux dispositifs de surveillance préopératoire et post­opératoire. Ces dispositifs non invasifs et invasifs aident à prévenir et à identifier l’occlusion vasculaire, avec différents degrés de succès. Aucun de ces appareils n’est universellement adopté [1]. Les techniques non invasives comprennent l’échographie Doppler à main, la thermographie infrarouge, l’imagerie en lumière polarisée et l’imagerie de perfusion Doppler laser [2].

Le vert d’indocyanine (ICG) est un colorant fluorescent utilisé depuis plus de 40 ans pour l’analyse du débit cardiaque et de la fonction hépatique. Il est également utilisé en neurochirurgie, ophtalmologie et chirurgie digestive [3-5]. L’ICG est un colorant soluble dans l’eau qui absorbe la lumière dans la gamme spectrale proche des infrarouges, avec un pic à 805 nm. Il émet une fluorescence à 835 nm. L’ICG se lie complètement aux protéines plasmatiques après injection intraveineuse et est exclusivement distribué dans l’espace intravasculaire [6]. L’ICG a une demi-vie plasmatique courte de 3 à 4 minutes. Cela permet des injections répétées sans atteindre des niveaux toxiques. L’IGC est éliminé du sang par le foie et excrété dans la bile [7]. Les effets indésirables sont rares (choc anaphylactique, hypotension, dyspnée, nausée, exanthème et prurit) [8]. Ces propriétés en font un traceur approprié pour la perfusion des tissus.

L’angiographie fluorescente au vert d’indocyanine (FA ICG) a déjà été utilisée en chirurgie thyroïdienne et pour la technique du ganglion sentinelle (cancer du sein).

L’objectif de cette étude était d’évaluer les résultats préliminaires de l’angiographie au vert d’indocyanine fluorescent dans les procédures de lambeaux libres.

Matériel et méthodes

Les patients qui subissaient une reconstruction par lambeau[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur