Lipoaspiration de la silhouette : de la convexité à la concavité

0

Dès le début des années 1980, date de sa première description, la lipoaspiration a constitué un véritable tournant dans le monde de la chirurgie plastique et esthétique en permettant de traiter, de manière définitive, les excès graisseux localisés [1]. Cependant, cette intervention n’a eu de cesse d’évoluer : certaines zones considérées comme inaccessibles ou dangereuses sont devenues incontournables, de nouveaux moyens thérapeutiques sont apparus (vibrations, lasers, ultrasons, canules rotatives)… De nos jours, nous sommes même confrontés à un nouveau paradigme : le traitement de patients minces et athlétiques [2]. La lipoaspiration est devenue liposculpture, passant de l’élimination de graisses localisées à une procédure technique et élégante permettant de façonner et d’améliorer les silhouettes de nos patients.

Qu’elle soit en H ou en V, la silhouette constitue aujourd’hui un véritable signe de beauté à part entière. Des émissions de télévision aux magazines féminins, celle-ci est toujours au centre des discussions. Pour les femmes, les critères de beauté actuels sont en faveur d’une taille fine (voire très fine), avec des fesses généreuses. Cependant avec la prise de poids, les grossesses ou le manque d’activité physique, la taille se pare d’excès graisseux localisés au niveau des hanches à l’origine d’une “bouée” disgracieuse et “convexe”.

La lipoaspiration de la silhouette est une intervention circulaire qui a pour but de redessiner la taille en creusant les hanches (les rendant ainsi “concaves”), mais également d’accentuer la lordose lombaire sus-fessière et d’aplanir le ventre. Il ne faut pas hésiter, afin d’avoir un résultat spectaculaire, à associer les différentes zones tout en respectant des règles strictes pour assurer la sécurité des patients.

Indications

Le but de la lipoaspiration de la silhouette est de travailler sur l’alternance des courbes concaves et convexes du corps, à l’instar de la ligne d’Ogee au niveau du visage. Aussi bien chez l’homme que chez la femme, le torse doit être en V. La concavité obtenue par la lipoaspiration se retrouvera au niveau des hanches (fig. 1)[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

88 Cimiez Esthétique, NICE.