Comment traduire en quelques mots la joie de nos patients lorsqu’ils reviennent nous voir à la sortie du confinement ?

0

Car au-delà de l’amélioration purement morphologique obtenue par la chirurgie plastique, d’autres satisfactions sont à rappeler. Un peu comme celle que l’on ressent lors d’une visite chez le coiffeur après avoir passé 3 mois confiné…

La chirurgie plastique, reconstructrice et esthétique est reconnue comme une chirurgie thérapeutique qui permet de corriger des anomalies de la morphologie et de la fonction, essentiellement de la peau, notre enveloppe. Elle permet en effet de réparer des malformations (fentes labio-palatines, nævus géant…), des accidents de la vie, de voiture ou du travail (brûlures, traumatismes de la main…), des tumeurs et des pathologies séquellaires (séquelles d’obésité et de chirurgie bariatrique…). Les soins chirurgicaux plastiques et esthétiques sont ici prescrits au même titre que n’importe quelle autre chirurgie fonctionnelle (orthopédie, urologie, ophtalmologie, viscérale…).

Il n’en va pas de même pour la chirurgie purement esthétique, souvent considérée comme subjective, non indispensable, donc futile. Pourtant, comment nier l’impact positif des[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Président 2017 de la SOFCEP, Chirurgien plasticien, MARSEILLE.

Laisser un commentaire