Technique d’injection esthétique de la ligne mandibulaire

0

Le tiers inférieur du visage et la région cervicale sont au cœur des problématiques esthétiques et du rajeunissement facial. Il existe de nombreux moyens afin d’améliorer et de redéfinir une ligne mandibulaire, avec une place importante pour la chirurgie. Mais la médecine esthétique revient au goût du jour et permet de redéfinir, dans certain cas, l’ovale du visage. Cet article traitera des différentes techniques d’injections du tiers inférieur du visage et de leurs complications, après analyse de la ligne mandibulaire.

Analyse anatomique de la ligne mandibulaire

L’os mandibulaire est composé de sous-unités fonctionnelles : le corps et le ramus mandibulaire sont séparés par une ligne suivant le bord antérieur du masséter, parallèle à la ligne caninoforaminale et séparant le corps de la symphyse mentonnière [1]. L’artère faciale contourne à son contact la ligne mandibulaire en avant du bord antérieur du muscle masséter. Sa course la rapproche de la commissure labiale, sous les muscles peauciers. Ses branches dans la région buccale sont les artères sous-mentonnière, mentonnière (à 1,5 cm du rebord mandibulaire), labiale inférieure et labiale supérieure (fig. 1).

Le nerf facial VII, moteur de la face, est représenté dans cette zone par ses branches cervicales, mentonnières et buccales. Elles cheminent dans un plan sous-platysmal et sous les peauciers de la face. Le nerf trijumeau V3 de la sensibilité du tiers inférieur de la face sort de la mandibule au niveau du foramen mentonnier pour innerver la peau du menton et de la lèvre inférieure [2].

Nous pouvons séparer la ligne mandibulaire en 3 régions : la région masséterine, la région buccale et la région mentonnière (fig. 2), avec la ligne pré-auriculaire suivant la ligne de la branche montante de la mandibule et la ligne mentonnière (ligne verticale perpendiculaire au plan de Francfort passant par le point le plus antérieur de la lèvre inférieure sur une vue de profil strict) [3].

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Service de Chirurgie plastique et maxillo-faciale, CHU Henri Mondor, CRÉTEIL.

Laisser un commentaire