La gestion des glandes salivaires dans le cadre du lifting cervico-facial

0

Le vieillissement cervico-facial se traduit relativement souvent par une hypertrophie et une chute des glandes submandibulaires. C’est particulièrement vrai dans les cous hypertrophiés et en post-amaigrissement, mais des sujets sans antécédents d’excédent pondéral peuvent être concernés. Il existe une variabilité interindividuelle mais, d’une façon générale, les glandes salivaires principales ont tendance à s’hypertrophier avec l’âge.

La parotide

1. Diagnostic

L’hypertrophie de la parotide peut donner à l’extrême un visage dit en forme de poire. La zone située au niveau de l’angle mandibulaire est élargie. Il s’agit du pôle inférieur de la parotide, zone où la glande est la plus épaisse et qui a donc tendance, en cas de parotidomégalie, à apparaître la plus élargie. Le diagnostic différentiel avec une hypertrophie massétérine se fait aisément en demandant au patient de serrer les mâchoires et en empaumant la parotide. En cas de parotidomégalie, les tissus empaumés conservent une certaine mobilité par rapport aux plans profonds, contrairement à ce qui se passe pour une hypertrophie du muscle masséter. Le diagnostic différentiel avec l’hypertrophie des angles mandibulaires ne pose pas de difficulté. Il va très souvent de pair avec une hypertrophie des masséters.

Un bilan par imagerie (IRM et scanner) est rarement nécessaire mais doit être réalisé en cas d’examen clinique inhabituel et dans tous les cas d’asymétrie. L’hypertrophie de la parotide s’accompagne toujours d’une ptôse du pôle inférieur de la glande qui déborde en dessous du bord basilaire de la mandibule et brise ainsi, au même titre que la bajoue, cette ligne esthétique que nos confrères anglo-saxons appellent jawline.

2. Les traitements possibles

Les injections de toxine botulique peuvent réduire cette hypertrophie mais au prix d’un traitement itératif et d’une hyposialie [1].

L’exérèse bilatérale superficielle (au-dessus du plan du nerf facial) est possible [2] (fig. 1). Elle se pratique dans le cadre de certaines[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Chef du Service de chirurgie plastique et maxillo-faciale, Hôpital Henri Mondor, CRÉTEIL.

Laisser un commentaire