Les soucis en missions humanitaires

0

“S’arrêter, c’est raquer.”
Proverbe Mbororo

Les soucis en missions humanitaires concernent plusieurs domaines allant de la simple difficulté pour obtenir un visa à la gestion d’un incident médical au cours d’une intervention chirurgicale. L’éventail des soucis en missions est donc large. Ils dépendent également du type de mission. La gestion des différents problèmes fait appel à un long apprentissage au cours des années sur le terrain et à la connaissance de notions parfois très opposées.

Un souci en mission est principalement d’ordre social ou médical, les deux pouvant s’additionner. Nous allons essayer d’exposer les soucis généralement observés dans la pratique courante. Nous proposerons ensuite quelques éléments de prévention.

Soucis généralement observés pendant une mission humanitaire

Les soucis observés lors d’une mission humanitaire sont évidemment variables et dépendent de nombreux facteurs comme le type de mission, le lieu, l’organisation intrinsèque de l’organisation non gouvernementale (ONG), les conditions géopolitiques, etc. Nous allons présenter l’expérience de notre ONG : Interplast-France/Chirurgie Sans Frontières (www.chirurgiesansfrontieres.fr) [1]. Nous aurons donc un point de vue spécifique sur un genre de mission particulier, mais les soucis couramment observés pourront alimenter les interrogations et servir de réflexions pour l’organisation d’une mission chirurgicale en général.

1. Les soucis avant la mission

>>> Soucis d’ordre social avant la mission

Dès l’invitation, l’identité des acteurs qui proposent de faire une mission oriente la nature du futur programme. S’il s’agit d’une institution, le programme[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Policlinique chirurgicale, Hôpital Cochin, PARIS.

Laisser un commentaire