Champ visuel automatisé et prise en charge des blépharoplasties supérieures

0

Selon l’ISAPS [1], les blépharoplasties ont représenté en France 11 % des opérations chirurgicales en 2016, soit 28 681 cas sur un total de 259 293 actes. Nous savons que les blépharoplasties supérieures (codes CCAM BAFA007, BAFA008 et BAFA009) peuvent rarement bénéficier d’une couverture par la Sécurité Sociale, en cas notamment d’amputation supérieure du champ visuel par l’excédent cutané qui vient retomber par-dessus le bord ciliaire (fig. 1). Notons à cette occasion que l’indication figurant dans les fiches d’information 2019 de la SoFCPRE [2], à savoir que “cette intervention de chirurgie esthétique ne peut pas faire l’objet d’une prise en charge par l’Assurance maladie”, mériterait sur ce point une correction.Les critères de remboursement sous condition étant malheureusement flous, l’absence de demande d’entente préalable laisse ainsi le chirurgien plasticien seul responsable de décider si oui ou non le cas de son patient doi[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Praticien Hospitalier – Chirurgie Plastique CHIMM (Centre Hospitalier Intercommunal) MEULAN-LES MUREAUX.

Laisser un commentaire