HIFU et ovale du visage

0

La demande en médecine anti-âge non invasive ne cesse d’augmenter. Au niveau cervico-facial, ces demandes concernent la remise en tension cutanée, le comblement des rides, la restauration de l’élasticité cutanée ainsi que l’effacement des bajoues et des bandes platysmales.Initialement développés pour traiter des tumeurs hépatiques, utérines ou mammaires, les ultrasons focalisés de haute intensité (high-intensity focused ultrasound ou HIFU) sont depuis 2007 [1] utilisés en médecine anti-âge. Comme les rayons du soleil traversant une lentille, les ultrasons se focalisent en un point précis et induisent une thermocoagulation tissulaire. La cicatrisation apporte la rétraction tissulaire espérée.La littérature révèle que les HIFU sont responsables, au plan histologique, d’une augmentation de l’épaisseur dermique et de l’amélioration des réseaux de fibres de collagène et d’élastine [2]. Une étude scannographique [3] a montré son efficacité sur l’[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Service de chirurgie plastique et maxillo-faciale, Hôpital Henri Mondor, CRÉTEIL.

Laisser un commentaire