La technique FUE et son évolution

0

Pratiquée depuis peu, la FUE sans rasage de la zone de prélèvement constitue une avancée majeure dans le domaine de la greffe capillaire.L’intérêt de la FUE était jusqu’à présent limité à l’absence de cicatrice linéaire postérieure et aussi au caractère indolore de l’intervention en comparaison avec la procédure FUT (technique de la bandelette). Toutefois, ce prélèvement impliquait une tonte des cheveux à 1 mm de longueur, souvent sur une zone assez étendue, témoignage manifeste de l’intervention et qui limitait l’activité des patients les jours immédiats suivant la procédure. Une exclusion sociale de quelques jours était alors nécessaire (fig. 1).Une première évolution est survenue en limitant le rasage à un bande cutanée limitée, facilement recouvrable par les cheveux situés au-dessus de la zone : patchy shaven procedure (ce que certains appellent erronément long hair FUE, et qui n’en n’est pas une) ; cela a rendu service à de [...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Chirurgien Esthétique, AVIGNON.

Laisser un commentaire