Influence de l’équilibre hormonal sur la cicatrisation chez les femmes

0

L’abord hormonologique en médecine anti-âge se fait par le biais de l’équilibre physiologique et non pas sous l’angle de la pathologie ; mais l’étude des pathologies nous permet de mieux comprendre la physiologie et de mieux appréhender les équilibres nécessaires à une bonne qualité de peau.Le chirurgien plasticien a le souci de la qualité de cicatrisation et donc de la qualité du derme pour produire et activer les facteurs physiologiques de cicatrisation.Les principales hormones qui influencent la qualité de la peau sont :les hormones sexuelles : œstrogènes, progestérone, testostérone ;les pro-hormones : DHEA ;les hormones thyroïdiennes ;l’hormone de croissance ;l’insuline ;la cortisone ;la vitamine D.L’influence des estrogènes sur la qualité de la peau est connue surtout par défaut lorsqu’on constate les effets de la ménopause sur la qualité de la peau. Il existe une corrélation positive entre le niveau circulant d’estrogè[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Médecine Anti-âge, NICE.

Laisser un commentaire