Les kystes éruptifs à duvet en chirurgie plastique

0

Article présenté sous forme de communication orale lors de la 38e conférence annuelle de l’ASAPS, en octobre 2015, à Sydney (Lazãr CC. Eruptive vellus hair cyst).Pathologie initialement décrite en 1977 [1], la maladie des kystes à duvet reste, avec moins de 200 cas décrits, une pathologie méconnue probablement sous-diagnostiquée (acné, folliculite, kystes épidermoïdes ou sébacés étant ses principaux diagnostics différentiels). Même si sa prévalence réelle reste inconnue, les études [2, 3] tendent à montrer qu’elle n’est pas aussi rare que le peu de publications à son sujet pourraient laisser penser. Affection bénigne sans prédominance de sexe ou de race, elle se traduit par l’apparition récurrente de kystes intradermiques asymptomatiques évoluant habituellement sous la forme de poussées sporadiques, le plus souvent sur des enfants entre 4 et 18 ans (pic entre 17 et 24 ans). Des associations sont possibles avec d’autres dermatoses, dont la pachyon[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Praticien Hospitalier – Chirurgie Plastique CHIMM (Centre Hospitalier Intercommunal) MEULAN-LES MUREAUX.

Laisser un commentaire