Mise à plat et couverture des pertes de substances axillaires par double lambeau libre type DIEP dans le cadre de l’hydrosadénite suppurative chronique : à propos d’un cas

0

L’hidrosadénite suppurative chronique (HSC) ou maladie de Verneuil affecte les régions axillaires, sous mammaires et génito-périnéales. Elle se caractérise par la présence récurrente de nodules douloureux, abcès, fistules et cicatrices pouvant altérer de façon considérable la qualité de vie des patients [1]. La maladie touche la femme de façon prédominante, volontiers en région axillaire et semble être liée au tabagisme et à l’obésité [2]. Le traitement chirurgical des stades Hurley 3 est la mise à plat des tissus pathologiques. La perte de substance est ensuite souvent laissée en cicatrisation dirigée à l‘aide d’un système VAC [3] et greffée secondairement [4]. Selon Soldin et al., la couverture en un temps par lambeaux est très efficace dans le cadre des HSC axillaire [5]. Des techniques ont été décrites avec des lambeaux perforants [6-8], lambeaux en ilôts [9], lambeaux thoraciques [10], lambeaux parascapulaires [11] mais aucun travail ou case[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos des auteurs

Service de Chirurgie plastique et reconstructive Hôpital Henri Mondor, CRETEIL.

Département de Chirurgie gynécologique, Centre Oscar Lambret, LILLE, Département de Chirurgie plastique, reconstructrice, esthétique et maxillo-faciale, Hôpital Henri Mondor, CRÉTEIL.

Service de Chirurgie plastique et reconstructive Hôpital Henri Mondor, CRETEIL.

Chef du Service de chirurgie plastique et maxillo-faciale, Hôpital Henri Mondor, CRÉTEIL.

Laisser un commentaire