Le lifting facial non invasif : rôle du fil suspenseur

0

Le lifting facial était le seul moyen de traiter l’affaissement ou le relâchement musculaire, ainsi que la ptose du tissu cutané pour redonner au visage la forme et le volume nécessaire.Cette intervention nécessite, dans la majorité des cas, une anesthésie générale, et des suites opératoires lourdes.Nous connaissons également les procédés de fils tenseurs résorbables ou non résorbables… Les résultats obtenus sont assez satisfaisants mais, à mon sens, plutôt orientés vers des patientes jeunes ou présentant un relâchement modéré avec une qualité de peau tonique.Enfin, un procédé intermédiaire se positionnant comme une alternative au lifting facial classique est désormais disponible… il consiste à pratiquer une suspension faciale à l’aide d’un dispositif non résorbable comparable à un ligament suspenseur. Cette action de suspension est accompagnée d’un geste chirurgical minime de résection cutanée.Ce dispositif a été imaginé par Sergio Cap[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Chirurgie Plastique Reconstructrice et Esthétique Le Capitole, VALENCE.

Laisser un commentaire