Les pièges de l’installation

0

Chaque installation possède sa particularité qu’elle soit :en cabinet de ville ou en clinique ;en clinique privée/mutualiste ;dans une zone de forte ou de faible densité médicale (nombre de chirurgien plasticien) : unité de lieu ;en création, association ou succession.Une installation, c’est aussi envisager d’avoir du personnel (assistantes, aide-opératoires etc.), c’est réfléchir à un montage juridique, c’est envisager un site web et c’est aussi avoir une nouvelle approche en consultation. Tous ces points sont particulièrement importants puisqu’ils détermineront le curseur de la prise de risque et ainsi les pièges à éviter.Modèle d’installation1. L’unité de lieuTrès fréquemment, son lieu d’installation correspond à sa ville d’internat ou de clinicat. Sa vie personnelle, son tissu social et professionnel s’étant établis, il apparaît souvent plus aisé d’y réaliser son installation. Selon la taille de la ville, sa démograph[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Chirurgie plastique, esthétique et reconstructrice, NANTES.

Laisser un commentaire