Tumeurs labiales inférieures : principes de reconstruction après exérèse

0

La lèvre est un repli tritissulaire, formé d’un tissu cutané, muqueux et musculaire. La lèvre blanche est formée d’un revêtement cutané épais, possédant de nombreux follicules pileux chez l’homme. Il est séparé de la lèvre rouge par la ligne de Klein, élément essentiel à respecter dans toutes les réparations envisagées. Cette lèvre rouge comprend une portion externe, à haute valeur sociale et esthétique, et une portion interne, humide et muqueuse. Cette dernière repose de façon lâche sur le plan musculaire, organisé en deux plans : un plan profond formé par le muscle orbiculaire, et un plan plus superficiel composé des muscles peauciers, s’insérant à la fois sur le muscle orbiculaire et sur le derme profond.La vascularisation de cette structure est sous la dépendance du système carotide externe, avec deux artères coronaires supérieures et inférieures issues des artères faciales. L’innervation motrice provient du nerf facial, dont la branche[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Laisser un commentaire