Actualités dans les tumeurs et malformations vasculaires

0

Les anomalies vasculaires superficielles constituent un groupe hétérogène de pathologies développées aux dépens des vaisseaux de tous types. En 1992 était officiellement adoptée la classification, encore utilisée de nos jours, pour la prise en charge des patients atteints d’anomalies vasculaires [1]. Cette classification, initialement proposée par Mulliken et Glowacki en 1982, repose sur les caractéristiques cliniques, radiologiques, histologiques et biologiques connues à l’époque. L’objectif était de proposer une nomenclature commune afin de favoriser la communication entre spécialistes concernant ces pathologies.La classification distingue deux grands groupes d’anomalies vasculaires : les malformations vasculaires d’une part, les tumeurs vasculaires d’autre part. D’un point de vue physiopathologique, les malformations vasculaires sont faites de vaisseaux malformés, présents dès la naissance quoique pas toujours apparents à ce moment-là, tandis que [...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Laisser un commentaire