Apport de la conception assistée par informatique et de l’impression 3D pour la reconstruction mandibulaire par lambeau ostéocutané de fibula après cancer

0

Le lambeau fibulaire ostéocutané [1] permet de reconstruire le maxillaire inférieur et supérieur après exérèse carcinologique, lorsque la résection osseuse est importante. Malheureusement, la fibula est un os long qu’il faut modeler pour reconstituer la structure en trois dimensions du maxillaire. Ce modelage est complexe, et demande une grande précision dans les gestes d’ostéotomie.

Plusieurs techniques permettent de faciliter le modelage. Les techniques les plus modernes font appel à l’utilisation de guides de coupe sur mesure [2]. Ces guides permettent de réaliser des ostéotomies mandibulaires et fibulaires avec une grande facilité, même pour des opérateurs qui ont une expérience modeste de cette chirurgie. On peut combiner les guides de coupe sur mesure avec des plaques en titane sur mesure et des guides de pose [3].

Actuellement, plusieurs laboratoires internationaux fournissent ce type de service et de matériel : préparation informatique, établissement du projet de reconstruction, fourniture de guides de coupe fibulaires, mandibulaires et de guides d’implantation ± plaques titanes sur mesure. En fonction des options choisies, du laboratoire et de la complexité des cas, le prix varie entre 2 500 et 6 000 euros. Les délais de fabrication sont variables mais, pour tous les laboratoires que nous avons sollicités, ils n’étaient pas inférieurs à 21 jours, et vont parfois jusqu’à 6 semaines.

Ces prix et ces délais sont difficilement compatibles avec notre système de soins contraignant : les GHM des établissements de santé français, publics et privés, sont fixes. Ils ne permettent pas d’intégrer un surcoût important en dehors des protocoles de recherches ou des STIC.

Nous avons développé une procédure pour internaliser, dans le service de chirurgie plastique et maxillofaciale, la conception des guides de coupe et leur utilisation chez les patients nécessitant une reconstruction par lambeau libre de fibula. Il a été nécessaire de se former à l’imagerie 3D, à la conception assistée par ordinateur et à l’impression 3D.

Après une courbe d’apprentissage, nous avons été capables de concevoir des guides de coupe sur mesure “faits maison” pour nos patients sans faire appel à un laboratoire extérieur. Il en résulte une diminution considérable du coût de matériel et service ainsi qu’un temps diminué entre l’imagerie et
l’intervention.

 

Matériel et méthode

De[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Laisser un commentaire