Quoi de neuf en laser ?

0

Par ailleurs, les nanoparticules d’or (en fait de silice et d’or), couplées à un laser diode 810 nanomètres auquel elles servent de chromophore, représentent un énorme espoir d’avoir enfin à notre disposition un traitement laser efficace, durable, et bien toléré de… l’acné vulgaire, c’est-à-dire de la pathologie que nous rencontrons le plus souvent en consultation !

Acné et laser : la révolution est elle en marche ?

La révolution initiée en 2014 pourrait bien concerner la plus commune des pathologies dermatologiques : l’acné vulgaire ! Un protocole innovant, inspiré de la nanotechnologie, a fait son entrée parmi les alternatives interventionnelles. Il s’agit d’une sorte de PDT améliorée, faisant appel à un photosensibilisant artificiel plutôt qu’à des précurseurs de porphyrines endogènes. Il était temps de bousculer les acquis en
ce domaine car les tentatives précédentes n’ont pas toujours répondu à leurs promesses.

En termes physiopathologiques, l’acné reste une maladie du follicule pilo-sébacé [1]. La résistance accrue de Propionibacterium acnes (P. acnes) aux antibiotiques, la législation de plus en plus contraignante entourant la prescription d’isotrétinoïne, le retrait momentané de certaines molécules (Diane 35) et la nécessité d’une compliance sans faille pour une pathologie chronique, incitent les praticiens à se pencher sur des solutions alternatives, telles les lasers.

Pour schématiser, on considère que l’action des lasers peut se faire de deux manières : en réduisant la charge bactérienne en P. acnes (la cible étant les porphyrines qu’il produit) ou en réduisant la taille et l’activité des glandes sébacées, et donc la production de sébum.

1. Les techniques ciblant le P. acnes via les porphyrines

Ces techniques sont la lumière bleue, les IPL, le laser KTP et le laser à colorant pulsé. Dans la glande sébacée acnéique, P. acnes produit de la protoporphyrine IX et de la coproporphyrine III qu’il accumule en son sein. Ces porphyrines absorbent avec prédilection une certaine émission photonique dont[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Centre Laser International de la Peau, PARIS.

Laisser un commentaire