Couverture d’une perte de substance post-traumatique de la face antérieure du genou

0

Elle nous a été transférée 1 mois après la prise en charge initiale pour couverture de la perte de substance du genou (fig. 1). La patiente ne présentait alors aucun signe clinique ou paraclinique en faveur d’une infection ostéoarticulaire, et les clichés radiologiques montraient une ostéosynthèse satisfaisante.Que pouvez-vous proposer pour la couverture de cette perte de substance chez cette jeune femme sans comorbidité ?Plusieurs options thérapeutiques peuvent être discutées>>> Cicatrisation dirigée et couverture par une greffe de peauDans ce cas, le bourgeonnement semble impossible, ou au mieux incertain ou partiel, car la mise à plat des tissus nécrotiques a exposé la patella qui est dépériostée. De plus, la perte de substance est étendue et située en regard de l’articulation avec un risque important d’arthrite septique durant la longue période de bourgeonnement. Enfin, les rétractions de la greffe de peau peuvent entraîner une limitati[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Laisser un commentaire