Lasers : quoi de neuf ?

0

Ultrasons et dermatologie

Nous connaissons de longue date les ultrasons comme étant à la base de l’échographie, y compris l’échographie cutanée haute résolution, mais ils peuvent également constituer une source d’énergie thermique particulièrement puissante et intéressante.

En effet, si l’on peut émettre des ultrasons avec une forte énergie, l’effet est alors thermique. L’émission de puissances très élevées peut être obtenue par deux méthodes concomitantes et synergiques entre elles : d’une part, l’émission à la base de fortes puissances par l’appareil source et son transducteur, et, d’autre part, le phénomène de focalisation. La focalisation peut être comparée à l’effet thermique obtenu avec les rayons solaires lorsque l’on utilise une loupe pour les concentrer en un point précis et y délivrer un effet thermique très important.

L’émission sur une grande surface d’ultrasons venant se concentrer à une certaine profondeur, dite “focale”, permet d’obtenir de très fortes énergies en profondeur au niveau de ce point focal, alors que celles-ci sont faibles en surface, source d’une excellente tolérance, ainsi que plus en profondeur, au-delà du point focal, où les ultrasons vont alors diverger. Cela est déjà utilisé pour la lithotripsie, méthode permettant de “casser” des calculs rénaux sans aucune effraction cutanée ni effet de surface, en envoyant des “ondes de choc” en profondeur, ondes constituées d’ultrasons.

En pratique, ceci peut aussi s’avérer intéressant en dermatologie, puisque l’on peut atteindre avec les ultrasons des profondeurs focales beaucoup plus importantes qu’avec les lasers et radiofréquences, tout en respectant les couches superficielles de la peau. De plus, tous les phototypes peuvent être traités de la même façon (d’autant que les ultrasons n’interagissent pas avec la mélanine),[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Centre Laser International de la Peau, PARIS.

Laisser un commentaire