Abdominoplastie sans drainage et capitonnage par surjets de fils crantés : à propos de 36 cas

1

L’abdominoplastie est une des interventions chirurgicales les plus fréquemment pratiquées, mais qui ne bénéficie pas d’une bonne réputation en raison de ses fréquentes complications. Parmi celles-ci, une des plus fréquentes est la formation d’un sérome. Celui-ci se développe dans une zone d’espace mort secondaire au décollement réalisé entre la gaine antérieure des muscles grands droits de l’abdomen et le lambeau cutanéo-graisseux abdominal.Afin de prévenir l’apparition de ces séromes, de nombreux procédés ont été décrits. Certaines équipes ont recours à des points de capiton [1] pour réduire cette zone de décollement dans laquelle se constitue le sérome. D’autres utilisent des colles biologiques [2, 3].Dans la plupart des cas, un système de drainage aspiratif est utilisé pour réduire l’apparition en postopératoire d’hématomes ou de séromes [4]. Néanmoins, ce système provoque une gêne pour les patients en prolongeant une hospitalisat[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Un commentaire

Laisser un commentaire