Silhouette

Silhouette
1

Le taux de satisfaction des patientes concernant leur sein après reconstruction mammaire par DIEP est très élevé, comme l’attestent de nombreuses études. Cependant, aucune étude n’a analysé la satisfaction des patientes concernant les résultats esthétiques abdominaux au cours de cette procédure.
Nous avons donc évalué cette satisfaction en incluant les patientes opérées d’une reconstruction unilatérale par DIEP dans notre service sur 3 ans. Un questionnaire, basé sur une échelle de type Likert, leur a été remis lors d’une consultation de contrôle. Lors de cet entretien, différentes mesures ont également été prises.
50 patientes ont répondu à notre questionnaire lors d’une consultation, avec un recul minimal de 6 mois. Concernant la satisfaction globale, seuls 52 % des patientes étaient satisfaites du résultat esthétique de leur ventre. Les raisons d’insatisfaction les plus fréquentes étaient liées à la présence d’oreilles latérales, d’excédent cutanéo-graisseux résiduel, ou en rapport avec une cicatrice horizontale disgracieuse. 34 % des patientes ont avoué préférer leur abdomen avant l’intervention. La distance fourchette vulvaire-cicatrice était en moyenne de 10,6 cm.
En conclusion, nous pensons qu’il est nécessaire d’insister en préopératoire sur le fait que l’abdominoplastie réalisée au cours d’un DIEP n’est en aucun cas une plastie abdominale esthétique, et ne pas la promouvoir ou la considérer comme un bénéfice secondaire de l’intervention. Lors de ce type de reconstruction, l’abdomen doit être considéré comme un site donneur de lambeau, au même titre que le dos, ou la face interne des cuisses par exemple.

Silhouette
0

La chirurgie de la silhouette chez les anciens obèses constitue un domaine en pleine évolution de notre spécialité. Son exercice peut s’avérer passionnant et gratifiant, en particulier s’il est facilité par une attitude rigoureuse et systématique en consultation et pendant les interventions.
La première consultation est longue et cruciale ; elle nécessite une information très détaillée, une bonne appréhension du terrain du patient et un examen de chaque région. Elle permet d’élaborer un planning chirurgical précis et adapté à chaque situation.
Une fois les bonnes indications posées, la réussite des interventions repose sur des dessins fiables et précis, et sur une organisation parfaitement réglée des différents temps opératoires et du rôle de chacun autour de la table.

Silhouette
0

En 2012, 30 000 chirurgies bariatriques ont été réalisées en France. La chirurgie des séquelles d’amaigrissement massif qui en découlent est un domaine en plein essor ces dernières années. Parmi ces séquelles, les excès cutanés dorsaux, latéraux et précostaux peuvent être volumineux et mal supportés par les patientes.
Le bodylift supérieur est une dermolipectomie circulaire supérieure permettant de traiter ces excès cutanés du haut du corps, non traitables par les techniques habituelles de “body contouring” inférieur.
Le but de cet article est triple : exposer les indications du bodylift supérieur et ses limites nécessitant des interventions complémentaires, décrire les étapes du marquage préopératoire – essentiel pour obtenir des résultats de qualité – et insister sur les principes d’exérèse cutanée de Pascal et Le Louarn minimisant les complications postopératoires.

Silhouette
0

Bien au-delà d’un simple reliquat cicatriciel embryonnaire, l’ombilic est un élément fondamental de l’esthétique d’un abdomen. Sa prise en charge lors d’une plastie abdominale est très importante pour obtenir un résultat cosmétique postopératoire intéressant et une satisfaction élevée de la part des patients.
Cet article décrit une technique combinant plicature aponévrotique, enfouissement de l’ombilic, dégraissage du lambeau abdominal et points de haute tension. Une analyse rétrospective des complications et de la satisfaction de 40 patients consécutifs qui ont bénéficié de cette technique a été réalisée.
D’après cette évaluation, notre technique opératoire apparaît simple, fiable et reproductible ; elle permet d’obtenir des résultats cosmétiques naturels et une grande satisfaction des patients.

Silhouette
0

La chirurgie des fesses représente une activité récente en chirurgie plastique, reconstructrice et esthétique en France.
La technique de lipomodelage glutéal, popularisée aux États-Unis par Mendieta sous l’appellation de gluteal reshaping, offre des possibilités thérapeutiques innovantes.
Elle fait appel à la mobilisation du capital graisseux péri-glutéal au niveau des zones graisseuses excédentaires pour les transférer au niveau des zones déficitaires.
Nous présentons un cas clinique illustrant cette technique.

Silhouette
0

La prise en charge de l’adiposo-gynécomastie chez le jeune garçon obèse est un sujet d’actualité. La composante adipeuse étant importante et le régime le plus souvent insuffisant, il faut savoir proposer rapidement, en l’absence de cause avérée, un traitement chirurgical.
La technique que nous utilisons accorde une place essentielle à la lipoaspiration. Elle vide le sein de tout contenu graisseux, facilite l’exérèse glandulaire et la rétraction cutanée. Elle s’étend à la région périmammaire pour harmoniser le résultat. La mastectomie est ensuite réalisée par une voie hémi-aréolaire inférieure classique. L’hémostase et la fermeture de l’espace mort par des points de capitons permettent d’éviter les complications classiques que sont les hématomes et les séromes.
Chez ces sujets jeunes au fort potentiel de rétraction cutanée, il n’y a jamais de résection de la peau apparemment en excès de première intention.

Cosmetologie
1

Présentes dans tous les organismes multicellulaires, les cellules souches ont pour principale fonction d’assurer la régénération tissulaire. On en retrouve dans plusieurs compartiments de la peau, où elles constituent un véritable pilier du maintien de l’homéostasie cutanée. Plusieurs stratégies ont ainsi été développées dans le but d’exploiter leurs propriétés pour des applications cosmétiques et en médecine esthétique et régénératrice.
Elles peuvent être classées en trois catégories. La première concerne l’utilisation d’actifs biologiques présentant une activité stimulante ou protectrice des cellules souches cutanées. La seconde exploite les propriétés paracrines des cellules souches en introduisant dans des formules cosmétiques les facteurs de croissance et cytokines qu’elles sécrètent et dont les propriétés intéressent de nombreux domaines de la cosmétique. La troisième se rapporte à l’utilisation de cellules souches biologiquement actives, laquelle offre de nouvelles perspectives en médecine esthétique et régénératrice.

Silhouette
0

La photoréjuvénation photodynamique est une technique de rajeunissement efficace, et son principal intérêt parmi les autres procédures de rajeunissement est certainement l’amélioration concomitante des lésions carcinomateuses et précarcinomateuses UV-induites. Son efficacité est assise sur de multiples arguments et études scientifiques. Après deux séances espacées de 1 à 2 mois, on obtient régulièrement une amélioration du teint, de la rugosité, de la texture, des lentigos, des kératoses actiniques éventuelles et sur certaines zones, notamment en périorbitaire, la régression de rides peu profondes.
Sans être réellement invasive, il s’agit d’une technique assez douloureuse, présentant des suites non négligeables. Elle est par ailleurs coûteuse et donc à réserver à certains patients bien informés et consentants.

Esthétique
0

Le développement de la chirurgie bariatrique, son efficacité et la diminution des complications sont à l’origine d’amaigrissements importants. La population de patients présentant des séquelles d’amaigrissement majeures ne cesse donc de croître.
Le bodylift inférieur, décrit par J.F. Pascal, offre une réponse de choix aux impératifs du traitement des séquelles d’amaigrissement de l’abdomen et de la région glutéale. Néanmoins, cette intervention est réputée difficile et source de complications. Un examen clinique complet et orienté, un planning préopératoire réfléchi ainsi qu’une chirurgie rigoureuse permettent d’obtenir d’excellents résultats avec une morbidité faible.
Nous détaillons le parcours d’une telle chirurgie, allant de la consultation préopératoire jusqu’à la prise en charge d’éventuelles complications. Nous insisterons sur les critères de sélection des patients candidats à une chirurgie de type bodylift inférieur, les points clefs de l’intervention et le suivi postopératoire.

Esthétique
0

La demande de mise en place d’implants dans la région fessière est en nette augmentation.
A travers une étude portant sur 328 cas et un recul de 9 ans, l’auteur présente les résultats d’une technique fiable d’augmentation fessière par implants intramusculaires. Puis, après un rappel des différentes solutions chirurgicales actuellement utilisées et des différents morphotypes des patients, il propose une stratégie chirurgicale adaptée à chaque cas.