Reconstruction pluritissulaire de la face dorsale de la main utilisant la technique des membranes induites associée à du substitut osseux : à propos d’un cas

0

Les lésions complexes pluritissulaires de la main ne permettent pas toujours à la fois une reconstruction en un seul temps et une mobilisation précoce.En effet, lors de situations concernant plusieurs segments osseux et/ou septiques, il n’est pas toujours possible de réaliser des lambeaux microvascularisés osseux composites en urgence. La prise en charge de ces lésions impose une rigueur dans l’enchaînement du calendrier opératoire de reconstruction.La stabilisation osseuse occupe une place essentielle, elle constitue le premier temps de la reconstruction.Nous présentons un cas de reconstruction par technique de membrane induite d’une perte de substance complexe de la main.ObservationUn patient âgé de 26 ans, droitier, sans antécédent particulier, a été adressé pour des lésions complexes de la face dorsale de la main droite, suite à un accident de travail avec une dégauchisseuse. L’aspect cutané montrait un délabrement de la face dorsale de la main droite d[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Laisser un commentaire