Une alternative dans le traitement des seins tubéreux sévères

0

Nous vous présentons ici le cas d’une patiente de 19 ans, sans aucun antécédent personnel ou familial. Elle ne prend aucun traitement particulier. Elle pèse 75 kg pour 1,67 m.Un bilan d’imagerie mammaire préopératoire s’est révélé sans particularité.À l’examen clinique, elle présente des seins tubéreux grade 2/3, avec une ascension du sillon sous-mammaire bilatéral, une plaque aréolo-mamelonnaire (PAM) élargie, sans asymétrie mammaire associée. Elle souhaite une amélioration esthétique, avec une diminution de la PAM et une augmentation de volume (fig. 1).Que pouvez-vous lui proposer ?Un remodelage des seins par lambeau glandulaire seulDeux interventions peuvent être proposées ici : lambeau glandulaire type Puckett ou Ribeiro [1]. Ces deux interventions sont réalisées par une voie d’abord aréolaire, permettant d’y associer un geste de diminution de l’aréole. Il faudra également y associer un abaissement du sillon sous-mammaire. Le risque[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Service de Chirurgie Plastique et Maxillo-Faciale, CHU Henri Mondor, CRÉTEIL.

Laisser un commentaire