Rajeunissement facial et injectables

0

À l’examen clinique (fig. 2), la patiente présente une perte des volumes de la face prédominant sur les tempes, les cernes, les joues, la partie médiale des pommettes au niveau de la vallée des larmes, ainsi qu’un relâchement cutané modéré global centripète, entraînant l’aspect prononcé des sillons du tiers médian du visage : les sillons nasogéniens et les plis d’amertumes.On constate une diminution de la pureté des contours de l’ovale de son visage prédominant au niveau temporal, sous-malaire, en regard des dépressions périmentonnières et la présence de cernes par creusement.Elle conserve néanmoins une bonne symétrie des moitiés tant en statique qu’en dynamique, une belle harmonie des proportions des différents éléments de son visage.Les pommettes se mobilisent discrètement et en souplesse lors du sourire, et peu de zones d’ombre apparaissent sur les rides d’expression lors de la contraction des muscles peauciers du fait de l’action de [...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Laisser un commentaire